Alliance? Bérenger calme le jeu
29/10/2020

Alliance? Bérenger calme le jeu

Le leader du MMM était de sortie mercredi soir. Il était à Camp-Levieux où se tenait la réunion du comité régional du MMM de la circonscription no 19. Il a parlé de la Contribution sociale généralisée, la qualifiant de « bombe à retardement », et de la décision du Speaker de ne pas mettre de salle à la disposition de l’opposition. Mais les membres de l’assistance, semble-t-il, étaient surtout intéressés par les discussions d’alliance. Ainsi, la question qui tue n’a pas manqué de surgir. Est-ce que Navin Ramgoolam sera présenté comme candidat au poste de Premier ministre dans le cadre d’une alliance ? C’est ce que l’une des personnes présentes a demandé au leader du MMM. Que répondre à cela ? En faisant comme Paul Bérenger. « Nous n’avons pas encore discuté d’une alliance pour les élections générales. Nous travaillons ensemble pour le moment au Parlement. Puis, il y a les élections villageoises et après les municipales, si elles…

E E. Moris
L'eau 24/7 : un gros problème de définition
28/10/2020

L'eau 24/7 : un gros problème de définition

La fourniture d’eau sur une base 24/7 a toujours fait débat depuis l’avènement de l’Alliance Lepep en 2014. Le problème réside sur sa définition, semble-t-il. Personne au sein du gouvernement ne semble définir ce concept de la même façon. Mais il faut rappeler que, comme une reprise effectuée par Les enfoirés, tous l’entonnaient d’une seule et même voix lors de la campagne électorale de 2014. Après, Ivan Collendavelloo, celui qui lisait dans les yeux de Sobrinho, a donné une première définition. La sienne, comme toujours ! Il a indiqué que 24/7 voulait dire avoir un petit réservoir sur votre toit et ainsi avoir de l’eau à volonté. Il faut souligner que même ses mandats n’ont pas été tellement satisfaits de cette définition. Ce qui fait que même s’il été ministre, qui plus est no 2 du gouvernement pendant un mandat, il a eu de la peine à se faire élire en 2019. Il a dû se contenter de la troisième place. Cette fois, c’est au…

E E. Moris
Opération s’entasser dans le bureau d’Arvin Boolell
28/10/2020

Opération s’entasser dans le bureau d’Arvin Boolell

« Ah qu’est-ce qu’on est serrés… Au fond de cette boîte… » Les élus de l’opposition ont intérêt à apprendre les paroles de la chanson de Patrick Sébastien. Car c’est ce qu’ils vont chanter ce vendredi lors de leur fameuse réunion de coordination en fonction de la reprise parlementaire. N’ayant pas eu la lunchroom ni le committee room de l’Assemblée nationale, les parlementaires du PTr, du PMSD et du PTr vont devoir s’entasser dans le petit bureau d’Arvin Boolell. C’est ce qui s’appelle se serrer les coudes… et se serrer tout court !

E E. Moris
Lors d'un hommage à l’hôpital de Flacq au nom du Dr Bruno Cheong, Jugnauth distille son venin contre l'opposition
27/10/2020

Lors d'un hommage à l’hôpital de Flacq au nom du Dr Bruno Cheong, Jugnauth distille son venin contre l'opposition

S'est-il levé de mauvais pied? A t-il mal digéré son pain macatia au petit-déjeuner? Fait-il une crise d'identité ou un burn-out? Depuis ce matin, ce sont des attaques répétées et en toutes circonstances par le Premier ministre envers tous ceux qui n'ont pas fait allégeance à son régime. Lors d'une visite des lieux au dam de Rivière-des-Anguilles Dam, l'humeur de Pravind Jugnauth était palpable. Comme pour lui donner de la force, entouré de Steven Obeegadoo, Bobby Hureeram, Joe Lesjongard, Teena Jutton, Sandra Mayotte, Renganaden Padayachy, Ismael Rawoo et Kailesh Jagutpal, entre autres, le Premier ministre s'est exprimé sur l’affaire Angus Road: « Roshi Bhadain ek l’express pu tann parler de mwa biento (…) Nek atann zot pou gueté (…) Dimounn fer toute sorte kalité alégasion, dir tou kalité fosté… Mo pé rasanblé tou éléments ki bizin, dimounn pou trouvé.» Interrogé sur les propos du leader du Parti travailliste, Navin…

E E. Moris
Requête rejetée d'Arvin Boolell pour la tenue d'une réunion dans le Lunch Room de l’Assemblée nationale
27/10/2020

Requête rejetée d'Arvin Boolell pour la tenue d'une réunion dans le Lunch Room de l’Assemblée nationale

« I regret to inform you that the request of the Honourable Leader of Opposition cannot be entertained ». Encore un non à Boolell! Il a l’habitude des refus ! Arvin Boolell a demandé à ce que la Lunch Room de l’Assemblée nationale soit mise à la disposition des élus de l’opposition vendredi à 15 heures. La réponse a été on ne peut plus claire. Cette requête ne peut être entretenue, a indiqué l’Acting Clerk de l’Assemblée nationale dans sa réponse écrite.

E E. Moris
L’opposition s’intéresse à la MIC et aux villageoises
26/10/2020

L’opposition s’intéresse à la MIC et aux villageoises

Après le club de quatre pour discuter alliance entre les trois partis de l’opposition, voilà le clan de six chacun. Ainsi, une demi-douzaine de dirigeants du MMM, et le même nombre côte PTr et PMSD se sont rencontrés ce lundi. Pratique pour une orgie… politique. Mais peut-être pas pour discuter alliance ! D’autant qu’à Maurice, comme le disait un ancien Premier ministre, il suffit que deux leaders soient d’accord pour qu’il y ait un accord. Donc, pas besoin de toute la brochette de… dirigeants. Mais le plus important, c’est qu’à l’heure de la conférence de presse, à l’issue de la réunion, ce sont les quatre principaux dirigeants qui se sont installés devant les micros et les caméras. Ramgoolam, Bérenger, Duval et Boolell ont insisté pour une transparence totale concernant les décaissements effectués par la Mauritius Investment Corporation. « Il y a Rs 80 milliards qui ont commencé à être distribuées dans l’opacité la plus totale », a…

E E. Moris
Boolell parle de désobéissance civile et demande aux Mauriciens de descendre dans la rue
24/10/2020

Boolell parle de désobéissance civile et demande aux Mauriciens de descendre dans la rue

Le leader de l’opposition a apporté son soutien aux employés d’Air Mauritius qui manifestaient ce matin à Port-Louis. Il a indiqué qu’il est temps de faire partir le gouvernement. Pour cela, il a demandé aux Mauriciens de transcender leurs divergences et de descendre dans la rue, s’il le faut. Pour lui, nous avons affaire à un régime qui n’a pas de conscience. Ce qui est inacceptable. Il soutient que la restructuration d’Air Mauritius aurait pu se faire de façon humaine. Mais à un certain moment, Arvin Boolell a été interrompu par une manifestante qui lui a demandé si l’opposition comptait pratiquer la désobéissance civile. Pris au dépourvu, le leader de l’opposition a expliqué qu’il a toujours « cru dans la désobéissance civile » et qu’il a toujours été du côté des travailleurs qui militaient pour leurs droits. Puis, évoquant l’Inde, où un « simple fakir » a fait se plier une grande puissance, Arvin Boolell a indiqué que la…

E E. Moris
Musée de l’esclavage : lancement de la première phase à l’ancien hôpital militaire au coût de Rs 25 millions
21/10/2020

Musée de l’esclavage : lancement de la première phase à l’ancien hôpital militaire au coût de Rs 25 millions

Au lancement de la première phase du musée intercontinental de l'esclavage, à Port-Louis, hier mardi 20 octobre, le Premier ministre, Pravind Jugnauth a vanté les mérites de son gouvernement d'avoir entamé la construction d'un musée intercontinental de l'esclavage, suite aux recommandations de la Commission Justice et Vérité datant de 2011. La première phase du Musée intercontinental de l’esclavage, à l’ancien bâtiment de l’hôpital militaire, à Port-Louis, a été baptisé pour l’occasion “Sit de konsians”. Les premiers travaux seront terminés fin décembre. Pravind Jugnauth a tout de même soutenu qu’il s’agit d’un projet complexe et important qui doit être réalisé par phases. Il a cependant donné l’assurance qu’il supervisera ce projet de près. Pour le Premier ministre, Pravind Jugnauth, invité à la cérémonie a déclaré: « Nous avons un devoir de mémoire envers nos ancêtres. Ce musée retracera non seulement l’histoire…

E E. Moris
Contribution sociale généralisée : une «motion of disallowance» déposée à la rentrée parlementaire par l'opposition
20/10/2020

Contribution sociale généralisée : une «motion of disallowance» déposée à la rentrée parlementaire par l'opposition

L’opposition a décidé de déposer une « motion of disallowance » (un véto) contre la décision du gouvernement d’introduire la Contribution Sociale Généralisée qui vient remplacer le National Pension Fund. Le leader de l’opposition, Arvin Boolell, face à la presse, ce mardi après-midi, 20 octobre a déclaré que la CSG taxera davantage la classe moyenne. « La CSG sera par la suite dirigée vers le Consolidated Fund et nous savons tous comment le gouvernement gère l’argent des contribuables. Nous condamnons cela avec force ». Il dit espérer que la motion ne soit pas débattue à 3 heures du matin, comme c’était, dit-il, le cas de la motion de blâme contre le Speaker de l’Assemblée nationale, Sooroojdev Phokeer. Arvin Boolell a aussi annoncé que le groupe parlementaire de l’opposition se réunirait le 30 octobre prochain à 15 heures, soit quelques jours avant la rentrée parlementaire.

E E. Moris
Elections villageoises: Pour l'opposition, « le timing est un coup monté de la part du gouvernement»
20/10/2020

Elections villageoises: Pour l'opposition, « le timing est un coup monté de la part du gouvernement»

Cette réunion intervient une semaine après que les leaders des partis de l’opposition aient affirmé leur désir de former une alliance électorale, lundi dernier. Au menu de la conférence de presse de ce mardi 20 octobre, Navin Ramgoolam, Paul Bérenger et Xavier-Luc Duval, ainsi que le leader de l’opposition, Arvin Boolell, ont dénoncé d'une voix commune, une entrave de la démocratie concernant la mauvais «timing » de la date des élections villageoises. L’annonce de la date des élections après le Conseil des ministres du 16 octobre dernier, et l’échéance pour s’enregistrer auprès de l’Electoral Supervisory Commission (ESC), soit jusqu’au 21 octobre, est selon eux, inappropriée. Selon le leader du Parti travailliste, c’est irrespectueux d’organiser ce scrutin régional à un moment où les Mauriciens de foi hindoue jeûnent pour le Durga Puja et le Divali et rappelle que le gouvernement avait pratiquement fait la même chose pour les élections…

E E. Moris
400 millions pour la protection du patrimoine: Jackpot pour la compagnie de Booshan Ramloll
19/10/2020

400 millions pour la protection du patrimoine: Jackpot pour la compagnie de Booshan Ramloll

Dimanche 18 octobre lors du coup d'envoi du premier atelier consultatif sur la sauvegarde, la transmission et la promotion du Sega Tambour Chagos à Pointe aux sables, le Premier ministre a révélé que le gouvernement a déboursé plus de Rs 400 millions pour la protection et la promotion des patrimoines durant ces quatre dernières années. Parmi les projets de restauration en cours figure la phase 1 et II du Plaza, la phase 1 du théâtre de Port-Louis alors que celle de l’hôtel de ville à Curepipe vient de débuter. Après s’être occupé de la restauration de la salle de fête du Plaza à Rose-Hill et des travaux de rénovation actuellement en cours au théâtre de Port-Louis (un contrat au coût de Rs 74 512 512, hors TVA pour Booshan Ramloll), on retrouve RBRB Construction Ltd de Booshan Ramloll qui rafle le projet de restauration de la salle de fêtes à Curepipe. C'est Desai et Associates Ltd qui seront les consultants et assureront la supervision et le bon…

E E. Moris
Sur le dossier Chagos, Pravind Jugnauth récidive et qualifie les Anglais et les Américains d'«hypocrites»
18/10/2020

Sur le dossier Chagos, Pravind Jugnauth récidive et qualifie les Anglais et les Américains d'«hypocrites»

A l’ouverture de l’Africa Dialogue Series 2019 à New York, le 22 mai 2019, Pravind Jugnauth avait profité de l’occasion pour évoquer le dossier Chagos. Et il a qualifié le déplacement forcé des Chagossiens de «crime contre l'humanité». Il a indiqué que Maurice a beaucoup souffert de l'expulsion forcée d'une partie de sa population et d'une partie de son territoire. «Les Chagossiens ont été victimes d’un déplacement force qui ressemble à un crime contre l’humanité », avait-t-il déclaré dans son discours. Sur le dosser Chagos, Pravind Jugnauth récidive et qualifie les Anglais et les Américains d'«hypocrites» Lors du lancement du premier atelier consultatif sur la sauvegarde, la transmission et la promotion su Séga Tambour Chagos, à Pointe-aux-Sables ce dimanche 18 octobre, le Premier ministre a de nouveau fait part de ses ressentiments envers la Grande-Bretagne et les États-Unis à propos du dossier des Chagos, en qualifiant les Anglais et les…

E E. Moris
A l'heure de la récession et l'incertitude, le discours sur la pauvreté du Premier ministre ne passe pas
17/10/2020

A l'heure de la récession et l'incertitude, le discours sur la pauvreté du Premier ministre ne passe pas

A l'occasion de la journée internationale pour l’éradication de la pauvreté, c'est un Pravind Jugnauth épuisé face à l'assistance, qui a lancé un énième appel à la solidarité nationale ce samedi 17 octobre. Comme pour donner plus de poids à son discours, il a fait ressortir que l’humanité fait face à la Covid-19. « Nous sommes libres de critiquer et de voir qu’il y a des manquements mais le plus important, c’est de mettre la main à la pâte », a-t-il déclaré. Les Mauriciens ne font pas confiance à Pravind Jugnauth. Pravind Jugnauth, s'obstine à vanter ce qu'il estime être du : « bon travail » et n’a pas manqué, comme à son habitude de revenir sur toutes les mesures sociales mises en œuvre, notamment le salaire minimal, la ‘Negative Income Tax’ ou encore le ‘Wage Assistance Scheme’ en faveur des personnes qui travaillent dans le secteur informel. « Il y a des personnes qui critiquent de A a Z et disent qu'on ne fait…

E E. Moris
Parlement fermé, les ministres occupent le terrain médiatiquement
17/10/2020

Parlement fermé, les ministres occupent le terrain médiatiquement

Pour Pravind Jugnauth, le programme gouvernemental ne sera pas dicter par l’opposition. La prochaine séance parlementaire est prévue pour le mardi 3 novembre, sachant que les vacances de fin d’année se feront dans la foulée comme une lettre à la poste. Dans cette ambiance gueule de bois, où le pays se retrouve sur la liste noire de l'Union Européenne, les frontières fermées en raison de la pandémie de la Covid-19 et une économie à genoux, le chef du gouvernement a fermé le parlement jusqu'au mois de novembre. Récemment élu, esseulé par un électorat qui ne veut plus de lui face à une mauvaise gestion des affaires de l'état, et des pétitions pour "fraudes électorales", Pravind Jugnauth maître de l'horloge a déclaré: « Dimounn inn vot pou nou. Le match a été disputé. Nous avons scoré. Ils devront attendre, car la ligue dure 5 ans ». C'est là qu'intervient les ministres, sillonnant inlassablement leurs circonscriptions, prêchant la bonne…

E E. Moris
Ramgoolam à Yousuf Mohamed : "J'y suis, j'y reste !"
16/10/2020

Ramgoolam à Yousuf Mohamed : "J'y suis, j'y reste !"

A la suite du bureau politique du Parti travailliste, Navin Ramgoolam était accompagné du leader de l'Opposition Arvin Boolell, face à la presse ce vendredi. A un moment où les trois partis de l’opposition discutent officiellement d’alliance, ainsi, à l’agenda du bureau politique du PTr cet après-midi figure le leadership de Navin Ramgoolam. Si Ramgoolam garde son leadership, rien ne dit si l’alliance PTr-MMM-PMSD le désignera comme leur candidat au poste de Premier ministre. Ramgoolam a tenu à éclaircir lui-même les spéculations concernant son leadership. C'est ainsi qu'il s'est adressé à Yousuf Mohamed : "J'y suis, j'y reste !" Rappelons que cela fait un moment que Yousuf Mohamed affirme que Navin Ramgoolam doit quitter le leadership du PTr. Mais jusque-là, cela passait au-dessus de la tête de tout le monde. Mais là, dans le cadre des négociations en vue d’une alliance électorale, les propos de Yousuf Mohamed ont provoqué un choc, pire un…

E E. Moris
En attendant, un petit renvoi des villageoises
16/10/2020

En attendant, un petit renvoi des villageoises

Depuis un bon moment, il est devenu tellement facile de repousser ou reporter un scrutin local. Il faut dire que les gouvernements, pratiquement tous ceux qui se sont succédés ces dernières 10 années, en en ont abusé. Heureusement qu’il n’est pas aussi facile de reporter un scrutin national. Ainsi, il se chuchote de plus en plus que les élections villageoises, qui auraient dû avoir lieu au plus tard en décembre 2020, seront renvoyées. Cela, à travers une simple loi qui sera votée au Parlement. Rappelons que la dernière fois que les habitants des régions rurales se sont rendus aux urnes remonte au 2 décembre 2012.

E E. Moris
Le BP du PTr discute du leadership de Ramgoolam cet après-midi
16/10/2020

Le BP du PTr discute du leadership de Ramgoolam cet après-midi

Ce n’est pas la première fois que ce sujet est évoqué ! Mais il faut reconnaître que jamais le leadership de celui qui s’est qualifié de « Lion » n’a été autant contesté. Et pour cause ! Cela fait deux élections successives, dans deux circonscriptions différentes, qu’il mord la poussière. Ramful parle de plusieurs aspirants leaders au Ptr Et cela, à un moment où les trois partis de l’opposition discutent officiellement d’alliance. Ainsi, à l’agenda du bureau politique du PTr cet après-midi figure le leadership de Navin Ramgoolam. Si Ramgoolam garde son leadership, rien ne dit si l’alliance PTr-MMM-PMSD le désignera comme leur candidat au poste de Premier ministre. Pour Ramgoolam, les choses sérieuses commencent.

E E. Moris
Pas de démission de Shakeel Mohamed du PTr
15/10/2020

Pas de démission de Shakeel Mohamed du PTr

Que nenni ! Comme aurait pu le dire Julien Lepers, « Il reste ! » Et il va continuer à emmerder son monde, surtout au PTr. C’est ce qu’a indiqué Shakeel Mohamed sur certains médias. Oui, il n’a pas envie de partir et encore moins de faire renaître le Comité d’action musulman. Lorsque vous êtes député du PTr et Chief Whip de l’opposition et que vous vous êtes fait élire aux dernières législatives, tandis que le leader a mordu la poussière à ces deux mêmes échéances, vous ne quittez pas la Rolls Royce pour prendre la Renault 5. Rappelons que Shakeel Mohamed, et son père Yousuf, sont actuellement au centre d’une grosse polémique au sein du PTr, surtout depuis que Papa ne cesse clamer que Navin Ramgoolam doit partir.

E E. Moris
Ramful parle de plusieurs aspirants leaders au PTr
15/10/2020

Ramful parle de plusieurs aspirants leaders au PTr

C’est ce qu’a affirmé Ritesh Ramful, député du PTr et peut-être l’un de ces aspirants leaders. Il était sur un plateau radio hier, mercredi. Ritesh Ramful a même affirmé que Navin Ramgoolam ne vivra pas éternellement et qu’il faudra tôt ou tard penser à sa succession. Une phrase comme ça, si elle avait été dite par Shakeel Mohamed aurait provoqué un tollé. Mais venant de Ritesh Ramful, ça passe. Il faut savoir que Ritesh Ramful a plusieurs jokers en poche. D’abord, il s’est fait réélire aux dernières élections dans une circonscription rurale, même si un peu différente des autres. De plus, il est né dans la bonne caste. Il est également avocat. Mais son meilleur joker est son beau-père, Kailash Purryag, ancien président de la République. Paul Bérenger et d’autres ont pensé à lui (Kailash Purryag) pour prendre le leadership de l’alliance de l’opposition. Mais peut-être qu’en raison de l’âge, il a refusé. En tout cas, son gendre…

E E. Moris
Réunion Metro Express à Vacoas/Phoenix: Ganoo justifie son absence et parle de « démagogie de l'opposition »
15/10/2020

Réunion Metro Express à Vacoas/Phoenix: Ganoo justifie son absence et parle de « démagogie de l'opposition »

Samedi 10 octobre à la municipalité de Vacoas, plusieurs habitants et commerçants des circonscriptions nos 15 et 16 s’étaient rassemblés pour avoir des explications sur le projet Metro Express à Vacoas. Une rencontre certes organisée par les députés de l'opposition mais où l'absence de Steven Obeegadoo et Alan Ganoo étaient très remarqués malgré une invitation aux deux ministres concernés. Les quatre députés de l’opposition de La Caverne-Phoenix et Vacoas-Floréal avaient invité les Ministres Steven Obeegado et Alan Gannoo, le PPS Gilbert Bablee, le Maire, les équipes de Metro Express et Larsen and Toubro, pour une rencontre avec les Vacoassiens afin de donner les détails nécessaires sur l’implémentation de la phase 2 du Métro Express. Malheureusement les concernés n’ont pas répondu à l'appel. C’est le monde à l’envers ! Alors qu’ils étaient tous deux opposés au projet Metro Express, lorsqu’ils étaient dans l’opposition,…

E E. Moris
Est-ce le rôle de Kalpana Koonjoo Shah de jouer à l'attachée de presse du gouvernement ?
13/10/2020

Est-ce le rôle de Kalpana Koonjoo Shah de jouer à l'attachée de presse du gouvernement ?

C'est officiel ! Kalpana Devi Koonjoo Shah, qui avait pourtant tout pour devenir une ministre appréciée par les Mauriciens, finit comme toutes les autres, obligée de justifier les scandales du MSM et flatter à outrance son nouveau maître. Elle avait tout pour faire oublier le ministre Prem Koojoo. Le père, rappelons le, a souvent été la risée pour ses déclarations farfelues sur les requins et les baleines dans les eaux mauriciennes. La fille se noie ou patauge dans un fauteuil ministériel sûrement trop grand pour elle. « Ce gouvernement, sous le leadership du Premier ministre Pravind Jugnauth, continuera à œuvrer en faveur de nos ainés, mais aussi pour le progrès et le développement du pays. » Lors de sa visite au centre SILWF à Morcellement St André, accompagnés du ministre du Travail Soodesh Callychurn et le PPS Ramkaun, Kalpana Koonjoo Shah a profité de l’occasion pour remercier les grands-parents qui ont grandement contribué à l’avancement du…

E E. Moris
Les propos de Yousuf Mohamed sèment le trouble au sein du PTr
12/10/2020

Les propos de Yousuf Mohamed sèment le trouble au sein du PTr

Cela fait un moment qu’il affirme que Navin Ramgoolam doit quitter le leadership du PTr. Mais jusque-là, cela passait au-dessus de la tête de tout le monde. Mais là, dans le cadre des négociations en vue d’une alliance électorale, les propos de Yousuf Mohamed ont provoqué un choc, pire un électrochoc dans l’écurie rouge. Surtout que Mohamed père ne rate aucune occasion d’évoquer l’importance du départ de l’actuel leader rouge… Même lorsqu’il est interrogé sur l’affaire Wakashio. Mais cette fois, les lieutenants de Ramgoolam n’ont pas fait mine de ne rien entendre. Patrick Assirvaden a sorti l’artillerie lourde. Sur Radio Plus notamment, il a tiré à boulets rouges sur le père de son collègue Shakeel, allant jusqu’à insinuer que Yusuf Mohamed n’est même pas un bon avocat et que Me Gavin Glover est meilleur que lui. Il n’en fallait pas plus pour que Shakeel Mohamed, toujours adepte d’une bonne bataille verbale, entre en scène.…

E E. Moris
Ptr/MMM/PMSD: Pas de problème sur le programme électoral
12/10/2020

Ptr/MMM/PMSD: Pas de problème sur le programme électoral

C’est ce qui ressort des premières discussions entre les dirigeants de l’opposition ce matin. Il s’agissait de leur toute première réunion pour discuter officiellement d’alliance électorale. La rencontre entre Navin Ramgoolam, Paul Bérenger, Xavier Duval et Arvin Boolell ont porté sur le programme électoral. À l’issue de la rencontre, Xavier-Luc Duval a fait un commentaire aux médias, indiquant que du progrès a déjà été enregistré et qu’à première vue, il ne semble pas qu’il y aurait des problèmes concernant le programme électoral. Il ne fallait pas être devin pour savoir que le programme électoral ne poserait pas problème. D’autant que le premier point sera de se débarrasser de l’actuel gouvernement, ce que les quatre pontes de l’opposition souhaitent ardemment. C’est sur celui qui sera présenté comme Premier ministre que les discussions vont buter et qu’il faudra des vrais diplomates pour colmater les brèches qui ne manqueront…

E E. Moris
Le film ‘Prisoners of Paradise' produit par Alan Govinden, actuellement en tournage à Eureka
11/10/2020

Le film ‘Prisoners of Paradise' produit par Alan Govinden, actuellement en tournage à Eureka

Loganaden Govinden, plus connu comme Alan, se présente comme un entrepreneur prospère de renommée mondial et président d'AMG International Film Ltd. Alors que son nouveau film, «Prisoners of Paradise» est en tournage actuellement à Maurice, l'homme se retrouve dans la lumière des feux des projecteurs mais pour de mauvaises raisons. Son équipe était arrivée en avion privé à Maurice alors que les frontières étaient fermées, un dérogation qui avait fait tiquer plus d'un, sachant que des Mauriciens étaient toujours bloqués à l'étranger. L'équipe était hébergée et en quarantaine à l'hôtel «Voilà», à Bagatelle. Alan Govinden, producteur du film «Prisoners in Paradise», aurait acheté le terrain d’Angus Road du Premier ministre. Ce Mauricien établi en Angleterre se retrouve dans un nouveau scandale politco-judiciaire avec une enquête de l’ICAC aux côtés de Pravind Kumar Jugnauth. La petite bombe est venue de Roshi Badhain,…

E E. Moris