[Coronavirus] "Honeymoon frome hell" titre la presse coréenne

[Coronavirus] "Honeymoon frome hell" titre la presse coréenne

Rédigé le 27/02/2020
E. Moris

Le traitement réservé aux passagers désormais interdits de territoire sur le sol mauricien continue de faire les choux gras de la presse étrangère.

Si les mesures prises par les autorités mauriciennes sont à saluer concernant la prévention du coronavirus, la gestion de cette crise sanitaire fleure la catastrophe en terme d'image pour le secteur touristique. Il est bon de promouvoir un secteur en crise, mais si au final l'investissement se transforme au néant avec une mauvaise presse à l'international, ce n'est pas demain la veille que le tourisme à Maurice va redécoller.

40 italiens rentrés de Maurice parlent de "cauchemar" face à la presse.

Il suffit de cliquer sur le web pour comprendre le marasme dans lequel le pays s'est mis avec des centaines de passagers qui publient quotidiennement leur séjour transformé en cauchemar, très vite relayé par la presse étrangère ou sur les réseaux sociaux.

Les lunes de miel de 34 jeunes mariés sud-coréens à Maurice se sont transformées en vacances cauchemardesques sous les tropique, selon des responsables de Séoul.

Les conditions sanitaires à Anse-la-Raie étaient déplorables selon eux, pas de climatisation, pas de prises électriques ni de connexions wi-fi, sans parler des repas offerts et l'hygiène. 

Arrivés à Maurice par le vol Alitalia lundi, ils ont été rapatriés dans la journée de mardi. CesCoréens sont les derniers à pouvoir pénétrer sur le sol mauricien. Car dans l’après-midi de lundi, le comité interministériel sur le Coronavirus a décidé d’interdire aux passagers en provenance de Corée du Sud et ceux qui y ont séjourné pendant 14 jours.