Arrestation de Jameel Peerally pour diffusion de fake news

Arrestation de Jameel Peerally pour diffusion de fake news

Rédigé le 25/03/2020
E. Moris

Pour  un post évoquant des supposées émeutes à Roches Bois, Abercrombie et dans la capitale a valu à l’activiste Jameel Peerally une arrestation par la Central Criminal Investigation Department.

Pour la police, Jameel Peerally aurait diffusé et contribué à la propagation d’une fausses nouvelle pouvant inciter à des troubles. Car il aurait aussi indiqué dans son post que Jumbo de Riche Terre est en train d’être pillé.

Cette nouvelle a fait le tour de la Toile hier, surtout qu’il intervient quelques heures après l’annonce du Premier ministre que le pays est en confinement total. C’est-à-dire que les supermarchés, boulangeries et autres boutiques resteront fermés jusqu’au 31 mars.

Voilà ce qu’a écrit Jameel Peerally : «Rioting right now around the capital Port-Louis, Abercombie and Roche Bois Police Station under attack, [...] Jumbo Riche Terre being looted as I write this...».

Certes il avait par la suite supprimé ce poste et s’est excusé. Mais le mal était fait et la sanction est tombée.

Jameel Peerally avait écrit : « My apologies it really was Fake, even the POLICE WAS DUPPED! NO RIOTING IN PROGRSS ».

Mais cela n’a pas empêché son arrestation par la police. Notons qu’il risque une amende allant jusqu’à Rs 1 million et une peine maximale de 10 ans de prison. Jameel Peerally est encore une fois dans l’actu…. Mais pour les mauvaises raisons.