Brutalité policière alléguée : Arrêté pour agression, il réclame Rs 90 millions à l’Etat et au commissaire de police

Brutalité policière alléguée : Arrêté pour agression, il réclame Rs 90 millions à l’Etat et au commissaire de police

Rédigé le 12/02/2020
E. Moris

Les faits se sont produits le samedi 1er février. Arrêté dans une affaire de vol avec violence sur une habitante âgée de 62 ans qui implique un de ses amis, Krishna Seetul, 26 ans allègue par la suite avoir été victime de brutalités policières.

Il avait pris la fuite lors de l'agression de la victime et avait été rattrapé par des villageois, avant d'être passé à tabac. Cet habitant de Terre-Rouge, connu des services de police, s'est retrouvé à l’hôpital SSRN à Pamplemousses avec de multiples blessures et sous surveillance policière. Il aurait avoué sa complicité dans le vol avec agression.

Ses proches parlent de brutalités policières, le jeune homme a retenu les services des avocats, Mes Anoup Goodary, Sanjeev Teeluckdharry, Pryanka Gungah et de l’avoué Me Ranjendra Appa.

Cet habitant d’Arsenal soutient qu’il a subi des sévices de la part des policiers (torche électrique sur son corps et dans ses parties intimes) et a fait une mise en demeure en réclamant  Rs 90 millions à l’Etat et au commissaire de police.